GB: les attaques islamophobes en hausse de 300% depuis les attentats de Paris
23 novembre 2015
Lavieeco (22135 articles)
0 Commentaire
Partager

GB: les attaques islamophobes en hausse de 300% depuis les attentats de Paris

Depuis les attentats de Paris du 13 novembre, 115 agressions islamophobes ont été recensées au Royaume-Uni, soit une hausse de 300%, a rapporté lundi l’association spécialisée Tell Mama dans un rapport cité par The Independent.

Ces agressions qui peuvent être verbales ou physiques ont été dénombrées pendant la semaine qui s’est terminée samedi et ont concerné principalement des musulmanes voilées âgées de 14 à 45 ans.

Les auteurs de ces attaques ont été principalement des hommes blancs âgés de 15 à 35 ans.

Ces chiffres sont probablement « nettement sous-estimés » parce que nombre des victimes ont trop peur pour contacter la police ou les groupes communautaires, note le rapport réalisé pour un groupe de travail du gouvernement sur l’islamophobie et consulté en exclusivité par The Independent.

« Bon nombre des victimes ont laissé entendre que personne ne leur était venu en aide ou même n’était venu les réconforter, ce qui signifie qu’elles se sont senties victimisées, seules et en colère ».

Cette augmentation correspond à celle qui avait eu lieu après l’assassinat en pleine rue, dans le sud de Londres, du soldat Lee Rigby en mai 2013.

Globalement, les actes à caractère islamophobe et antisémite étaient déjà en forte augmentation à Londres avant les attentats de Paris. Ils avaient ainsi connu une croissance de 70,7% et 93,4% sur un an, selon les chiffres publiés en septembre par la police de la capitale britannique.

Entre juillet 2014 et juillet 2015, 816 actes islamophobes ont été comptabilisés dans le grand Londres, contre 478 lors de la période précédente (+70,7%), tandis que 499 actes antisémites ont été recensés, contre 258 entre juillet 2013 et juillet 2014 (+93,4%).

La police londonienne ne donne pas le détail par catégorie de ces actes qui peuvent être aussi bien des violences verbales que des agressions physiques.

Elle estime que l’augmentation de ce type d’actes est due à plusieurs facteurs, dont la « volonté croissante » des victimes de les dénoncer ou encore une plus grande compétence des officiers à les identifier.

Le Royaume-Uni compte 2,7 millions de musulmans et 263.000 juifs selon le recensement de 2011.

Mots-clés France

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *