France : Les écarts se resserrent entre les candidats à la présidentielle
14 avril 2017
Lavieeco (22753 articles)
0 Commentaire
Partager

France : Les écarts se resserrent entre les candidats à la présidentielle

Les candidats à la présidentielle en France rentrent dans la dernière ligne droite avant les votes prévus le 23 avril prochain. Selon un dernier sondage publié jeudi, les écarts se resserrent entre les quatre premiers candidats en lice dans les intentions de vote pour le premier tour.

Selon ce sondage Elabe réalisé à dix jours du vote pour Les Echos et Radio Classique, le candidat d’ « En Marche ! » Emmanuel Macron est crédité de 23,5 pc des intentions de vote, suivi de la candidate du Front National Marine Le Pen à 22,5 pc, alors que le candidat de la droite François Fillon arrive en troisième position avec 20 pc, le candidat de la « France Insoumise » Jean-Luc Mélenchon boucle le quatuor à 18,5 pc.

Selon Elabe, Emmanuel Macron semble enrayer sa baisse entamée il y a 3 semaines (après un plus haut le 21 mars, à 26 pc), alors que Marine Le Pen enregistre une nouvelle baisse (-5,5 points depuis le 20 février où elle était créditée de 28 pc des intentions de vote).

Selon ce résultat, François Fillon est en légère hausse des intentions de vote exprimées, mais il poursuit sa progression entamée il y a 3 semaines. Il atteint son plus haut niveau depuis un mois et demi.

Quant à Jean-Luc Mélenchon, il poursuit sa hausse entamée il y a plus d’un mois, et obtient son meilleur score depuis le début de la campagne.

Pour les autres candidats, le socialiste Benoît Hamon est crédité de 9 pc. Viennent ensuite le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan avec 3 pc, devant le trotskyste Philippe Poutou à 2 pc. Le centriste Jean Lassalle, la candidate de « Lutte ouvrière » Nathalie Arthaud et François Asselineau obtiennent 0,5 pc, alors que Jacques Cheminade est crédité d’un score inférieur à 0,5 pc.

Dans les projections du second tour, l’Institut table sur six hypothèses, eu égard au resserrement des écarts dans les intentions de vote pour le premier tour de scrutin, Jean-Luc Mélenchon étant désormais inclus.

Parmi ces multiples hypothèses, Emmanuel Macron est donné vainqueur quel que soit l’adversaire et Marine Le Pen est donnée vaincue quel que soit l’adversaire. Alors que Fillon n’est donné vainqueur que face à Marine Le Pen contrairement à Jean-Luc Mélenchon, donné vainqueur s’il serait face à Marine Le Pen ou à François Fillon, selon Elabe.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *