France : Deux lieux de prière fermés pour « apologie du terrorisme »
5 octobre 2017
Lavieeco (23603 articles)
0 Commentaire
Partager

France : Deux lieux de prière fermés pour « apologie du terrorisme »

Les autorités françaises ont ordonné la fermeture de deux salles de prière en banlieue parisienne pour des « prêches radicaux » et « apologie du terrorisme », a-t-on indiqué de sources concordantes.

La fermeture de ces salles à Sartrouville (nord-ouest de Paris) et à Fontenay-aux-Roses (sud-ouest), a été décidée par arrêté préfectoral. Elle devrait durer jusqu’à la fin de l’état d’urgence. Instauré à la suite des attentats du 13 novembre 2015 et prolongé à six reprises, celui-ci doit prendre fin au 1er novembre.

A Sartrouville, la petite mosquée des Indes est pointée du doigt comme « un lieu de référence influent de la mouvance salafiste, représentant par les propos qui y sont tenus, par sa fréquentation et par son influence au sein de la communauté musulmane locale, une menace grave pour la sécurité et l’ordre publics ».

Quant à la mosquée du quartier du Paradis à Fontenay-aux-Roses, elle a été épinglée pour « apologie de terrorisme », les autorités reprochant à ce lieu de culte d’avoir laissé se tenir en son sein, les 8 et 15 septembre derniers, des propos « constituant une provocation à la haine ou à la violence ».

Dans le cadre de l’état d’urgence, 17 autres lieux de culte musulmans ont fait l’objet de fermetures administratives, et neuf étaient toujours fermés fin septembre.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *