Espagne : Le roi Felipe VI affirme son engagement pour l’unité et la pérennité du pays
4 octobre 2017
Loubna Chihab (168 articles)
0 Commentaire
Partager

Espagne : Le roi Felipe VI affirme son engagement pour l’unité et la pérennité du pays

Le roi Felipe VI a affirmé son « engagement en tant que Roi pour l’unité et la pérennité de l’Espagne », ainsi que celui de la Couronne espagnole envers la Constitution espagnole et la démocratie.

Dans un discours télévisé adressé mardi soir à la nation, le premier du genre depuis son intronisation en juin 2014, le souverain espagnol a reconnu que l’Espagne est en train de vivre des « moments très graves pour sa vie démocratique », en référence au défi indépendantiste en Catalogne (nord-est de l’Espagne).

« Devant cette situation de gravité extrême, qui requiert un engagement ferme de tous pour l’intérêt général, il est de la responsabilité des pouvoirs légitimes de l’Etat de garantir l’ordre constitutionnel, le fonctionnement normal des institutions, ainsi que la validité de l’Etat de droit et de l’autonomie de la Catalogne, sur la base de la Constitution et de son Statut d’autonomie », a dit le roi Felipe VI.

« Nous avons été témoins de faits qui se sont succédé en Catalogne avec pour objectif final de la Generalitat (gouvernement catalan) de proclamer –illégalement- l’indépendance de cette région », a poursuivi le roi Felipe VI d’Espagne.

Depuis un certain temps, a-t-il rappelé, certaines autorités catalanes ont violé, de manière récurrente et délibérée, la Constitution et le Statut d’autonomie de la région, ajoutant qu’avec leurs décisions, elles ont enfreint de manière systématique les normes adoptées légalement et légitimement.

« Elles ont violé les principes démocratiques de tout Etat de droit et ont sapé l’harmonie et la cohabitation dans la société catalane, allant même, malheureusement, à la diviser », a déploré le roi Felipe VI.

Et de souligner que ces autorités se sont situées, de manière claire, en marge de la loi et de la démocratie, tout en essayant d’ébranler l’unité de l’Espagne et la souveraineté nationale qui réside dans le droit de tous les Espagnols à décider démocratiquement de leur avenir.

Le souverain espagnol a voulu aussi transmettre un message de tranquillité à ceux qui se sentent préoccupés par l’attitude des autorités autonomes en Catalogne.

A ces personnes, « je dis qu’elles ne sont pas seules et ne le seront jamais et qu’elles ont l’appui et la solidarité de tous les Espagnols ».

Un référendum d’autodétermination de la Catalogne, jugé illégal par Madrid, a été organisé dimanche dans cette région par le gouvernement local, malgré son interdiction par la Cour Constitutionnelle espagnole.

Des altercations ont opposé la police et la garde civile espagnoles à des indépendantistes dans différentes villes de la région de la Catalogne, suite à l’intervention d’éléments de ces deux corps de sécurité pour fermer des bureaux de vote et saisir du matériel électoral du référendum interdit par la justice.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *