Colombie: Signature du nouvel accord de paix avec les Farc
25 novembre 2016
Lavieeco (21806 articles)
0 Commentaire
Partager

Colombie: Signature du nouvel accord de paix avec les Farc

La Colombie et les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) ont signé jeudi 24 novembre 2016 le nouvel accord de paix renégocié, après le rejet d’une précédente version par référendum en octobre dernier.

Signé par le président colombien, Juan Manuel Santos et le chef de la guérilla des Farc, Rodrigo Londoño, avec des « boligraphes », stylos fabriqués à partir de balles du conflit, cet accord vise à mettre fin à plus d’un demi-siècle de conflit armé.

« La paix va nous rendre l’espérance, la foi en l’avenir et la possibilité d’une vie meilleure pour nous et nos enfants », a déclaré M. Santos lors de la cérémonie de signature à Bogota, ajoutant que ce nouvel accord « est meilleur, car il contient les espoirs et les observations de l’immense majorité des colombiens ».

De son côté, le chef des Farc, plus connu sous ses noms de guerre de Timoleon Jimenez ou Timochenko, a assuré qu’avec cet accord les Colombiens mettaient « fin de manière définitive à la guerre, pour confronter les contradictions de manière civilisée ».

Après avoir été signé le 26 septembre, mais rejeté le 02 octobre par les électeurs, le texte de l’accord a été finalisé le 12 novembre après six semaines de renégociations pour intégrer certaines critiques de l’opposition.

« Il n’y a pas de doute que certains aspects ont été améliorés. Mais il y a des points substantiels qui n’ont pas été modifiés », a cependant déploré Alvaro Uribe, chef de file des opposants.

Le conflit fratricide qui déchire la Colombie depuis les années 60 a impliqué une trentaine de guérillas de gauche, des paramilitaires d’extrême droite et l’armée, faisant plus de 260.000 morts, 60.000 disparus et 6,9 millions de déplacés.

L’accord devrait être débattu à partir de mardi au Congrès, puis ratifié, avant que les parlementaires légifèrent sur sa mise en application.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *