Archive

Les groupes et groupements parlementaires à la Chambre des représentants, relevant aussi bien de la majorité que de l’opposition, ont souligné, mardi 15 mai 2018, la nécessité d’établir des mesures de plafonnement des prix des carburants et d’évaluer l’efficacité de la politique de libéralisation du secteur des hydrocarbures.

La journaliste Maria Latifi est décédée mardi matin à l’âge de 66 ans des suites d’une longue maladie, a-t-on appris auprès de sa famille.

Le président de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF), Fouzi Lekjaa, a adressé une lettre, mardi 15 mai, à toutes le fédérations membres de la FIFA, pour défendre la candidature du dossier marocain. 

A l’occasion du mois de Ramadan 1439, l’Office national des chemins de fer (ONCF) a annoncé, mercredi, que les horaires des trains subiront de légères modifications pour s’adapter aux horaires administratifs et mieux répondre aux attentes des voyageurs.

Risques chimiques, de certification, de RSE, d’exploitation minière et de gestion des déchets médicaux: une soixantaine de conférences ont été tenues pour échanger sur les nouveaux modes de prévention.

La taxe de 5 000 DH sur le deuxième départ durant l’année de l’Hégire (1439) appliquée depuis octobre dernier dissuade les candidats. Pour 60% des clients potentiels, le budget ne dépasse pas 18 000 DH.

Pour le ministère et la FNPI, la notion d’«habitat abordable» est liée au budget des acquéreurs. D’autres opérateurs considèrent que l’environnement et les équipements sont partie intégrante du produit. Les promoteurs souhaitent la révision du cahier des charges relatif aux logements économique et social.

Trois textes portant respectivement sur les délais de paiement dérogatoires temporaires pour des secteurs en proie à des difficultés conjoncturelles, les délais dérogatoires définitifs pour les activités saisonnières et le taux des pénalités de retard ne sont toujours pas publiés. Le patronat dit n’avoir aucune visibilité sur le contenu des textes et leur date de publication. Le gouvernement compte introduire de nouveaux amendements.

Notre vie au quotidien est remplie de mythes et s’en nourrit. Mais si notre culture et nos coutumes sont fondées sur la notion de l’interdit, elles aussi se nourrissent de mythes et s’abreuvent à la source de croyances diverses.