Archive

Quelque 350 participants du secteur agricole (Chambres d’agriculture, fédérations professionnelles et interprofessions, agrégateurs actuels et potentiels, institutions financières et d’assurance, départements ministériels concernés ainsi que des organismes internationaux et bailleurs de fonds) ont participé au séminaire sur l’agrégation agricole organisé le 4 avril, à Marrakech, sous la présidence de Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts.

6,8 milliards de DH investis depuis 2009. Quelque 122 525 agriculteurs ont profité des subventions dans le cadre du Fonds de développement agricole. 120 projets d’un investissement global de 5,6 milliards de DH ont été réalisés dans le cadre du Pilier I du PMV.

Le secteur compte 37 800 véhicules en circulation à fin 2017. L’activité est tirée par les PME et les groupes privés. Le secteur a encore un énorme potentiel de développement.

Les balances des services et des revenus secondaires ont réalisé des soldes excédentaires, en hausse de 5,5 milliards de DH et de 4,7 milliards respectivement. Mais les revenus primaires et les échanges de marchandises ont vu leur déficit s’aggraver de 3 milliards et 2,4 milliards.

L’Italien Gabriele Tarquini a remporté dimanche, la 3è course du « FIA WTCR Race of Morocco », disputée dimanche au circuit Moulay El Hassan à Marrakech.

L’entraineur franco-bosnien Vahid Halilhodzic a été remercié de son poste de sélectionneur de l’équipe nationale du Japon, à seulement deux mois du Mondial-2018 en Russie, selon la presse japonaise.

Des promoteurs commercialisent le logement social à plus de 250000DH, le surplus est exigé sous la table ou facturé comme travaux supplémentaires. Mis devant le fait accompli, le client est obligé de signer un avenant pour crédibiliser le prix de vente final. La FNPI compte dénoncer au fisc tout promoteur qui fait entorse à la loi.

Le conseil national qui se réunit le 21 avril décidera du nouveau positionnement du parti.

Le gouvernement est certes en place depuis un an, mais faire un travail de fond prend nécessairement du temps. Seuls les résultats nous renseigneront sur l’efficacité ou non de l’approche El othmani. Mais la bonne volonté y est déjà. Et cela, personne ne peut le contester.