Archive

L’association Maroc Sports organise la 9e édition du Prix Moulay Hassan des Grands Jeux universitaires qui aura lieu du 2 au 5 mai à Settat.

L’ambassade de France au Maroc, l’Institut français du Maroc, France Alumni Maroc et l’Emlyon business school Afrique organisent la deuxième édition du Challenge franco-marocain de l’entrepreneuriat, les 4 et 5 mai à Casablanca.

Le nombre de passagers ayant utilisé l’aéroport international d’Essaouira-Mogador durant le mois de mars dernier, a enregistré une hausse de 44,02% et ce, en comparaison avec la même période de l’année précédente.

«Les patients sont souvent confrontés à une pénurie de traitement»

Officiellement, le Maroc compterait 400 enfants atteints du Xéroderma pigmentosum. En fait, ils seraient plus de 1 000 cas. Le pays ne dispose d’aucun plan adapté pour la prise en charge médicale et scolaire de ces patients. Les familles sont seules face à cette pathologie hautement handicapante.

Monde d’hier ou monde d’aujourd’hui, sommes-nous condamnés à inventer tous les jours des légendes pour réchauffer nos âmes faussement mystiques ?

Les industriels sont affectés par la morosité qui prévaut dans le BTP. Les différentes branches ont connu des baisses de 3% à 5% n Visibilité limitée sur le reste de l’année.

Les finances locales sont affaiblies par l’évasion fiscale, la fraude et la mauvaise gestion des recettes et des recouvrements. Un schéma de restructuration de l’administration fiscale de la ville est en préparation. Les sociétés privées spécialisées pour le recensement des biens assujettis aux taxes communales seront mises à contribution.

La Banque centrale populaire (BCP) a annoncé le lancement d’une nouvelle identité visuelle de ses filiales implantées en Afrique.

L’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) vient de viser une note d’information relative à l’émission par l’Office Chérifien des Phosphates (OCP) SA d’un emprunt obligataire subordonné perpétuel avec options de remboursement anticipé et de différé de paiement d’intérêt d’un montant de 5 milliards de dirhams (MMDH).

Un total de 769 050 ressortissants marocains recensés au 1er janvier 2018 par l’Institut national des statistiques (INE).

La vague de digitalisation et le cloud ont augmenté les besoins des entreprises pour des ingénieurs au profil très pointu. Des spécialistes en Java, Dot Net, PHP, SAP et big data sont fortement demandés.