Archive

Absence d’évolution de carrière, rémunération insuffisante et manque de reconnaissance sont les principaux facteurs de cette démotivation. Stress, fatigue, insomnie…, les cadres sont plus touchés que les dirigeants.

Les forces du management de la start-up peuvent se trouver dans la mobilité et le télétravail, la pratique de la transversalité, l’adoption de l’intra-entreprenariat, l’applatissement des barrières hiérarchiques, une communication à tous les niveaux, une ambiance de travail conviviale.

Une équipe de 70 personnes travaille en continu sur le dossier de la candidature du Maroc. Le budget de préparation du dossier est estimé à 130 MDH. Le comité de candidature estime que le Royaume a toutes les chances de décrocher l’organisation de cette Coupe du monde.

J’ai dans mon équipe un collaborateur assez brillant mais qui a une attitude très difficile à gérer. En fait, il aime se mettre en valeur à tout prix, joue perso et surtout écrase ses collègues dès qu’il en a l’occasion pour mieux briller. Je vois bien que cela pose problème au sein de l’équipe car mes autres collaborateurs sont différents, ils n’ont pas cette arrogance ni l’envie de «paraître». Maintenant, ce collaborateur est vraiment performant et ça, je ne peux le nier !G.P.- Rabat

La consommation devrait croître de 1% en 2018, de 2,5% en 2019 et de 3,5% en 2020. Le bénéfice de LafargeHolcim Maroc devrait croître de 5,9% en moyenne annuelle entre 2017-2019 et celui de Ciments du Maroc de 4,5%.

Voilà de retour l’atelier d’écriture créative au Centre «Les chemins de l’éveil» à Casablanca. Christine Leang, auteure et coach d’écriture, y propose un accompagnement actif des aspirants écrivains samedi 27 janvier.

En marge de la seconde étape de la Formula E qui s’est tenue à Marrakech, Allianz a saisi l’occasion pour mettre à contribution son programme Global Explorer au profit de l’exploration locale.

Le projet est monté avec la région de Bruxelles-Capitale et le Réseau marocain de l’économie sociale et solidaire. Près de 200 femmes vulnérables seront accompagnées pendant 18 mois dans le cadre de l’économie sociale et solidaire. 52% des femmes de la région sont analphabètes.

si le projet se concrétise, c’est la perception des «utilisateurs» de la fusion, c’est-à-dire essentiellement des clients et prospects, mais aussi des associés et collaborateurs des deux cabinets, qui permettra d’évaluer le succès de l’opération.