Archive

Certaines entreprises fixent ce nombre à 3 et s’y tiennent, reconnaissant que c’est le nombre idéal pour avoir suffisamment d’avis croisés. Du point de vue du candidat, cela constitue une bonne opportunité pour être exposé à ses potentiels futurs collègues et apprécier ainsi l’esprit interne.

Je ne comprends pas pourquoi il est si difficile aujourd’hui d’être généreux et bienveillant au travail (ou même dans la vie tout court) sans être taxé automatiquement de «bisounours». Faut-il se transformer en requin en cravate (ou en talons), être le cynique et égoïste «level pro» du service pour réussir et se faire respecter? Est-on moins intelligent lorsqu’on fait simplement preuve d’humanité ? Je voudrais prouver qu’on peut être à la fois bienveillant et pro. Croyez-vous que c’est possible ? R.Y.- Tanger

Le cabinet est sollicité par trois types d’acteurs : Etats et établissements publics, développeurs privés et prêteurs. La maîtrise des aspects réglementaires et techniques et l’expertise financière sont nécessaires pour un accompagnement optimal des opérateurs dans leurs projets d’infrastructures en Afrique.

Son fondateur vise 70 salles de sport et 700 000 adhérents en 2019. Pour lui, le scénario «Lady Fitness» ne sera pas répété. Entre 14 et et 30 MDH pour l’ouverture d’un City Club.

Avec des milliers de comptes ouverts et des centaines de financements initiés sur cinq mois d’activité, Bank Assafa est en ligne avec son business plan. Les clients s’accommodent des comptes ouverts auprès des établissements conventionnels et ne recourent à la banque participative que pour obtenir un financement immobilier. En dépit des investissements publicitaires consentis jusqu’à présent, l’offre reste encore peu connue.

Marrakech : jusqu’au 10 février, la Galerie des Mines accueille l’exposition «Un parfum de liberté», mettant en avant quarante ans de création de l’artiste Mohamed Kacimi.