Archive

Les banques privées disposent de tous les produits de placement allant du plus court au plus long terme. Elles devraient bientôt lancer des produits relatifs aux OPCI et à la finance participative.

Le secteur des banques privées se porte bien. Les gestionnaires apportent des solutions sur mesure à leurs clients fortunés. Les perspectives de croissance sont favorables. L’innovation reste de mise.

La loi 99-15 vise à assurer la couverture retraite pour les indépendants, mais aussi à attirer dans le circuit organisé les activités du secteur informel. Le texte de loi se caractérise par une grande souplesse. Le système démarrera avec les catégories professionnelles déjà organisées.

Cinq lauréates ont reçu chacune une bourse de 10 000 euros. Quarante-cinq Marocaines sur les 57 Maghrébines ont été sélectionnées depuis 2006.

Le chèque est de moins en moins utilisé pour les paiements. Toutes les transactions d’un montant supérieur à 10 000 DH doivent pourtant être effectuées par chèque barré ou par virement. L’émetteur d’un chèque sans provision risque 1 an à 5 ans d’emprisonnement et une amende de 2 000 à 10000 dirhams.

Le Royaume a mobilisé plusieurs acteurs publics, privés et de la société civile pour mettre en exergue ses réalisations. Des membres des deux chambres du Parlement ont présenté la «Déclaration de Rabat» à la présidence fidjienne de la conférence.

Le projet de Loi de finances 2018, soumis au vote en plénière à la Chambre des représentants, jeudi 16 novembre, avait fait l’objet de nombreux amendements (une soixantaine), proposés en particulier par la majorité. Mais à l’heure où nous mettions sous presse, soit mercredi dans la matinée, il était évidemment impossible de savoir quels amendements allaient être rejetés ou acceptés.

Le trafic aérien commercial au niveau de l’aéroport Marrakech-Menara a enregistré une hausse de 14,97 % au titre du mois d’octobre 2017 en comparaison avec la même période de 2016.

Aucun décès « n’est dû à la présence de fumée ou de gaz » lors de la bousculade survenue dimanche au souk hebdomadaire Sidi Boulaalam dans la province d’Essaouira, a-t-on appris lundi auprès des autorités sanitaires de la région Marrakech-Safi.

La compagnie cherche à se démarquer dans le segment des entreprises. Elle capitalise sur son expertise dans la couverture des risques dans tous les secteurs de l’économie.

Les exportations ont totalisé 507 MDH en 2016. Le secteur souffre de l’absence d’un produit adapté, du manque d’entreprises structurées et de problèmes de qualité. Les opérateurs boudent les salons professionnels en raison de la faiblesse de la rentabilité commerciale.

Sa première sortie médiatique après son élection à la tête de l’Istiqlal n’est pas passée inaperçue. Nizar Baraka, malgré une légère prédominance de l’académicien et du technocrate sur le politique dans ses propos, a donné l’exemple que l’homme politique peut communiquer, expliquer et convaincre sans démagogie.