Archive

Il affirme ne pas avoir l’intention de baisser les bras.C’est une évidence, le PJD vit une crise. «C’est même la pire des épreuves que nous avons connues depuis que nous n’étions qu’une association de prédication. Et certains parmi nous trouvent encore une raison de s’en réjouir», affirme Abdelilah Benkirane dans une longue intervention prononcée, le 1er juillet, devant les élus locaux du parti et diffusée mercredi.

Débat marginal

La polémique qui vient d’éclater entre la DGSN et le CNDH au sujet de l’enquête de ce dernier sur d’éventuels cas de torture ou de mauvais traitement des personnes interpellées à Al Hoceima est typiquement le dommage collatéral qui ne