Archive

Les bénéfices réinvestis des IDE se sont établis à 3,86 milliards de DH en 2015, en hausse de 4,3% par rapport à 2014. Ils reflètent l’importance du stock des IDE et le niveau des revenus générés par ces derniers.

A la mi-février, le cumul pluviométrique dépassait largement celui de la moyenne des 30 dernières années à la même date. L’état des cultures est jugé très bon dans les différentes régions de production.

Les impôts et cotisations sociales payés par les entreprises non financières représentent environ le cinquième de leur valeur ajoutée. Ce sont les charges sociales qui progressent plus que la pression fiscale.

La vision de la région est déclinée en trois axes stratégiques -social, économique et territorial, 9 chantiers et 27 programmes n Le budget reste faible, mais permet d’investir et de mobiliser les partenaires du fait que les charges de fonctionnement sont limitées.

Sans plus attendre, le Parlement décide de s’activer là où il a les coudées franches : la diplomatie parallèle.

Les retenues des neuf barrages relevant du ressort territorial de l’Agence du bassin hydraulique du Loukkos ont dépassé 701 millions de m3 au 6 mars, soit un taux de remplissage d’environ 63%, selon un rapport de l’Agence.

Les dépôts et les crédits augmentent fortement. La hausse du coût du risque dans les comptes consolidés entame la rentabilité du groupe. La banque distribue un dividende ordinaire de 14 DH par action.

Le principe du développement durable a vu le jour au Maroc en 2005. Aujourd’hui, 76 entreprises ont décroché le Label RSE de la CGEM et une quinzaine ont exprimé leur volonté de rejoindre ce cercle. Le défi est de pousser les PME à adopter une démarche RSE adaptée.

Le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane s’est entretenu, lundi à Doha, avec le Premier ministre et ministre de l’Intérieur du Qatar, Cheikh Abdallah Bin Nasser Bin Khalifa Al Thani.

Le Maroc marque un point peu avant la réunion du Conseil de sécurité.

Une quantité de 7,760 kg de cocaïne, dissimulée dans 360 capsules, a été extraite au Centre hospitalier Ibn Roch de Casablanca, des intestins de cinq ressortissants nigérians, arrêtés récemment à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca, apprend-on auprès de la préfecture de police de la capitale économique.

14 accords bilatéraux signés dans les domaines de la construction, du transport, des infrastructures routières, du financement des PME…