Dépeches

Deux kamikazes ont fait exploser une voiture piégée mercredi dans le sud du Yémen, tuant cinq soldats et en blessant plusieurs autres, rapporte un responsable de la sécurité. L’attentat suicide a été commis près d’un poste de contrôle du district de Redhoom, dans la province de Shabwa.

Un attentat-suicide dans une mosquée chiite à Hérat (ouest de l’Afghanistan) a fait, mardi soir, plus de 20 morts et au moins 30 blessés au lendemain d’une attaque visant l’ambassade d’Irak à Kaboul revendiquée par le groupe terroriste autoproclamée « Etat islamique ».

Les éléphants et les tigres, deux espèces menacés d’extinction, causent chaque jour la mort d’au moins une personne en Inde, en raison de la pression humaine croissante sur leur habitat, selon de nouveaux chiffres du gouvernement indien.

Une personne a trouvé la mort et huit autres ont été blessées, dimanche, dans une explosion qui a provoqué un incendie, survenue dans un appartement de la ville de Puente de la Reina, dans la région de la Navarre (nord de l’Espagne), ont indiqué les autorités locales.

Un homme de 34 ans a ouvert le feu dimanche dans une discothèque de Constance, dans le sud de l’Allemagne, faisant un mort et trois blessés graves, rapporte la police.

Les autorités italiennes ont décidé de couper l’eau durant 8 heures par jour dans la ville de Rome, à partir de ce vendredi à cause de la sécheresse qui sévit actuellement dans le pays. Selon l’agence en charge des réserves en eau de la capitale italienne, le rationnement s’effectuera par roulement.

Un total de 54 personnes ont été blessées, dont une se trouve dans un état grave, dans un accident de train survenu vendredi matin dans la station de train de França (France) à Barcelone, selon les services d’urgences médicales (SEM).

Les forces gouvernementales syriennes et leurs alliés ont poursuivi leur avancée jeudi dans la campagne à l’est de Rakka aux dépens de l’organisation terroriste autoproclamée Etat islamique (EI), selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

Au moins 29 civils ont été tués mercredi dans une série de frappes aériennes attribuées à la coalition internationale contre Raqa, le bastion syrien du groupe terroriste « Etat islamique » (EI), qui en contrôle toujours la moitié de la ville, a annoncé l’Observatoire des droits de l’Homme (OSDH).

Près de 12.000 personnes dont 3.000 campeurs, ont été évacuées suite à un nouvel incendie qui s’est déclaré dans la nuit de mardi à mercredi près de Bormes-les-Mimosas, dans le département du Var (sud est de la France).