Gestion des risques : une réglementation étoffée mais très peu appliquée

Selon les professionnels, si l’on applique strictement la réglementation actuelle, le moindre contrat pourrait nécessiter jusqu’à un an avant le déblocage du financement pour le client. Ce délai s’imposerait du fait de l’obligation pour la banque d’accomplir intégralement les démarches d’enregistrement du bien financé en son nom avant la revente au client.

La Maroc profite d’une bonne campagne agricole qui devrait engendrer une hausse de 10% du PIB agricole. Le taux de croissance de la région devrait baisser de 3,5% en 2016 à 2,6% en 2017.

La Confédération des junior-entreprises marocaines (CJEM) a effectué, mardi 18 avril, sa première sortie à l’Institut français de Casablanca. Objectif : médiatiser le mouvement des junior-entreprises au Maroc et exposer son plan d’action axé essentiellement sur la formation et l’évaluation des entrepreneurs, tout en intégrant de nouvelles entités. La stratégie de la confédération porte également sur l’accompagnement des junior-entreprises non pas au Maroc seulement, mais aussi en Afrique.

Une noria d’éditeurs se battent contre les géants des solutions informatiques de gestion. Les PME, les fiduciaires et les experts-comptables sont les principaux clients.

En 2016, la contribution de la demande extérieure à la croissance est redevenue négative. Ce changement de configuration augure d’une poursuite de l’aggravation du déficit extérieur. Le nouveau régime de change prévu à partir de l’été pourrait atténuer cette tendance.