Le flux des Investissements directs étrangers (IDE) au Maroc a baissé de 38,4% à 8,2 milliards de dirhams à fin mai 2018, contre 13,2 milliards de dirhams un an auparavant, selon l’Office des changes dans ses indicateurs préliminaires des échanges extérieurs du mois de mai 2018.

Le déficit de la balance commerciale continue de se creuser, sous l’effet d’une hausse des importations plus importante (+9,7%) que celle des exportations (+8.9%).

Le taux de 35% initialement prévu sera dépassé avant 2020, si le secteur maintient son rythme de croissance actuel. Le chiffre d’affaires annuel de 2,6 milliards de dollars prévu dans le cadre du contrat-performance peut être atteint par la seule croissance organique du secteur.

La capacité d’accueil totale dans tout le pays est de 25 campings caravaning pour 5 570 places. Les camping-car ont déserté Agadir, même si Souss-Massa détient la 2e capacité nationale de campings classés. Dakhla veut imposer une redevance aux touristes en contrepartie des services octroyés.

Les promoteurs remettent en cause la taxe sur les terrains non bâtis. Ils dénoncent aussi la base de calcul des droits d’immatriculation ainsi que la mise en concordance lors de l’éclatement des titres. Des professionnels suggèrent l’exonération de la taxe sur les profits immobiliers pour ceux qui revendent leur logement principal avant six ans pour réinvestir dans un autre.