Wall Street, optimiste avant les minutes de la Fed, ouvre dans le vert
21 February 2018
AFP
0 Commentaire
Partager

Wall Street, optimiste avant les minutes de la Fed, ouvre dans le vert

La Bourse de New York montait mercredi à l'ouverture, faisant preuve d'optimisme avant la diffusion du compte-rendu d'une réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed): le Dow Jones progressait de 0,34% et le Nasdaq de 0,52%.

La Bourse de New York montait mercredi à l'ouverture, faisant preuve d'optimisme avant la diffusion du compte-rendu d'une réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed): le Dow Jones progressait de 0,34% et le Nasdaq de 0,52%.

Vers 14H45 GMT, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average gagnait 84,55 points à 25.049,30 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, montait de 37,54 points, à 7.271,85 points.

L'indice élargi S&P 500 s'appréciait de 0,44% ou 11,94 points à 2.728,20 points.

Victime d'un accès de faiblesse en fin de séance, Wall Street avait terminé dans le rouge mardi. La dégringolade du géant de la distribution Walmart, qui a publié des résultats annuels décevants, a particulièrement pesé sur le Dow Jones (-1,01%) tandis que le Nasdaq a cédé 0,07%.

Les investisseurs attendent mercredi la publication à 19H00 GMT du compte-rendu de la dernière réunion du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) mi-janvier. Ils scruteront tout commentaire concernant l'inflation, qui va conditionner le rythme de durcissement de la politique monétaire.

La banque centrale table pour l'instant sur trois relèvements de taux cette année. Mais de récents signes d'une accélération de l'inflation font craindre à certains investisseurs un rythme encore plus rapide.

"Il y a un peu de nervosité sur le fait que les minutes pourraient révéler une Réserve fédérale plus agressive que ce à quoi le marché s'est habitué depuis la crise financière", a relevé Patrick O'Hare de Briefing. Toutefois, a-t-il rappelé, la dernière réunion du FOMC s'est tenu avant la diffusion des plus récents chiffres sur les salaires et sur les prix, ceux-là mêmes qui avaient conduit début février à une dégringolade des indices.

Alors que les Etats-Unis cherchent cette semaine à emprunter un montant inhabituellement élevé d'argent sur les marchés (258 milliards de dollars), les investisseurs surveilleront aussi l'émission de 35 milliards de dollars de dette américaine à 5 ans, avant l'émission jeudi de 29 milliards de dollars de dette à 7 ans.

"Les acteurs du marché se demandent si la demande va, comme pour l'émission de dette américaine à 2 ans (mardi), être de nouveau relativement faible", a noté M. O'Hare.

Le marché obligataire était quasi stable: le rendement des bons du Trésor à 10 ans reculait à 2,884% contre 2,890% mardi soir, et celui à 30 ans à 3,152% contre 3,153% la veille.