Wall Street hésite, en attendant la Fed
12 December 2017
AFP
0 Commentaire
Partager

Wall Street hésite, en attendant la Fed

Wall Street hésitait mardi à l'ouverture, au premier jour d'une réunion de la banque centrale américaine qui devrait aboutir mercredi à une nouvelle hausse de taux d'intérêt: le Dow Jones prenait 0,38% et le Nasdaq perdait 0,02%.

Wall Street hésitait mardi à l'ouverture, au premier jour d'une réunion de la banque centrale américaine qui devrait aboutir mercredi à une nouvelle hausse de taux d'intérêt: le Dow Jones prenait 0,38% et le Nasdaq perdait 0,02%.

Vers 15H15 GMT, le Dow Jones Industrial Average, l'indice vedette de Wall Street, prenait 93,54 points à 24.479,57 points.

Le Nasdaq, à dominante technologique, reculait de 1,24 point à 6.873,84 points.

L'indice élargi S&P 500 avançait de 0,10% ou 2,59 points à 2.662,58 points.

La Bourse de New York, portée par les valeurs énergétiques et technologiques, a emmené lundi le Dow Jones (+0,23%) et le S&P 500 (+0,32%) à des niveaux record, le Nasdaq prenant quant à lui 0,51%.

La banque centrale américaine (Fed) réunit mardi et mercredi son Comité monétaire (FOMC) pour décider ou non d'augmenter une troisième fois ses taux directeurs cette année, une nouvelle hausse étant largement anticipée.

Les investisseurs seront aussi dans l'attente de tout indice sur les prévisions de taux pour 2018, trois hausses étant programmées pour le moment.

Un indicateur mardi est venu renforcer cette tendance, l'indice des prix à la production ayant affiché sur un an la plus forte progression depuis cinq ans en novembre.

"Cet indice sera pris en compte par la réserve fédérale lors de l'évaluation de ses perspectives économiques et ses prévisions de taux directeurs", a indiqué Patrick O'Hare de Briefing.

- Comcast jette l'éponge -

Chris Low de FTN Financial juge quant à lui que l'impact sur la Fed sera plus grand encore "si le rapport sur les prix à la consommation (le CPI de novembre, publié mercredi) montre des résultats similaires".

Les analystes prévoient une augmentation de 0,4% de cet indice.

La Fed, garante de l'évolution des prix, guette l'évolution de l'inflation pour déterminer le rythme de son programme de resserrement monétaire.

Le marché obligataire baissait: le rendement des bons du Trésor à 10 ans montait à 2,402% contre 2,384% lundi vers 21H30 GMT, et celui des bons à 30 ans avançait à 2,798%, contre 2,776% lundi soir.

Sur le front des valeurs, Boeing avançait de 3,10% à 291,94 dollars, le groupe ayant annoncé une hausse de son dividende trimestriel de 20% et un nouveau programme de rachat d'actions.

Le fabricant des jouets américain Mattel baissait (-3,16% à 14,89 dollars) après avoir averti que ses ventes annuelles pourraient baisser jusqu'à 9%, en raison de stocks limités.

Le câblo-opérateur américain ComCast montait (+2,42% à 39,37 dollars) après avoir officiellement jeté l'éponge lundi dans la course au rachat d'une partie du groupe 21st Century Fox (+0,13% à 33,71 dollars), notamment les célèbres studios de cinéma, laissant le champ libre à Disney (-0,09% à 106,73 dollars).

ExxonMobil reculait (-0,07% à 82,97 dollars) le groupe ayant commencé à évaluer l'impact financier des politiques environnementales sur son activité, une victoire pour les défenseurs de l'environnement engagés dans un bras de fer depuis plusieurs mois avec le géant pétrolier.