RATP: un RER se renverse après un glissement de terrain
12 June 2018
AFP
0 Commentaire
Partager

RATP: un RER se renverse après un glissement de terrain

Sept personnes ont été blessées mardi dans l'accident d'un RER en Ile-de-France après un glissement de terrain dû aux intempéries, qui devraient se poursuivre jusqu'à mercredi matin dans 10 départements toujours en alerte orange.

Sept personnes ont été blessées mardi dans l'accident d'un RER en Ile-de-France après un glissement de terrain dû aux intempéries, qui devraient se poursuivre jusqu'à mercredi matin dans 10 départements toujours en alerte orange.

Peu avant 05H00, l'affaissement d'un talus a entraîné la sortie de voie d'un RER B qui s'est couché partiellement sur la chaussée, entre Saint-Rémy-lès-Chevreuse (Yvelines) et Courcelle-sur-Yvette (Essonne), a indiqué la RATP.

L'accident a fait sept blessés légers, parmi lesquels trois ont été hospitalisés, dont une femme enceinte, a indiqué la préfecture des Yvelines.

La remise en état des voies prendra "sans doute plusieurs jours", a annoncé la PDG de la RATP devant la gare de Courcelle-sur-Yvette, à la limite des Yvelines et de l'Essonne, et des bus de substitution ont été mis en place. La première voiture du train est parvenue à "passer" mais avec l’effondrement d'un talus, "les trois suivantes se sont couchées", a détaillé Catherine Guillouard.

Le réseau francilien connaît de nombreuses perturbations en raison de ces fortes précipitations, a indiqué Ile-de-France Mobilités, citant notamment le RER C partiellement coupé suite à l’inondation d’un poste d’aiguillage à Saint-Quentin-en-Yvelines; le trafic transilien interrompu sur l'Orlyval et la ligne U, ainsi que sur la ligne N entre Plaisir et Dreux après un affaissement de talus.

La France a subi depuis mai plusieurs épisodes orageux très violents. La vague d'intempéries a fait la semaine dernière quatre morts et a provoqué des inondations et d'importants dégâts.

"À partir de mercredi, c'est un peu la fin des hostilités", hormis pour le Sud-Est, promet toutefois Météo-France.

burs-agu-mig/blb/mpf