La Bourse de Paris à l'équilibre après Wall Street (+0,03%)
21 February 2018
AFP
0 Commentaire
Partager

La Bourse de Paris à l'équilibre après Wall Street (+0,03%)

La Bourse de Paris se stabilisait mercredi (+0,03%) après l'ouverture en hausse de Wall Street, dans un marché qui restait prudent à l'approche de la publication du compte-rendu des minutes de la banque centrale américaine.

La Bourse de Paris se stabilisait mercredi (+0,03%) après l'ouverture en hausse de Wall Street, dans un marché qui restait prudent à l'approche de la publication du compte-rendu des minutes de la banque centrale américaine.

A 15H36 (14H36 GMT), l'indice CAC 40 prenait 1,82 point à 5.291,68 points dans un volume d'échanges de 1,90 milliards d'euros. La veille, il avait fini en hausse de 0,64%.

Après une ouverture en léger repli, la cote parisienne a maintenu cette tendance baissière au cours de journée, avant de regagner un peu de terrain dans l'après-midi.

Le marché restait toutefois prudent en raison de la publication du compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed), prévue à 20H00 (19H00 GMT).

Ces minutes permettront "de fournir des éléments quant à la lecture que font les membres de la remontée récente de l'inflation ainsi que de la poursuite de la croissance", a rappelé dans une note Franklin Pichard, directeur général délégué de Kiplink Finance.

La circonspection des investisseurs était également à mettre au compte de la publication d'indicateurs PMI décevants en zone euro.

La croissance de l'activité privée a en effet ralenti en février dans la zone euro, tout en restant élevée par rapport au pic de 12 ans enregistré en janvier, selon la première estimation de l'indice PMI composite du cabinet Markit.

En France, la croissance du secteur privé s'est légèrement repliée en février, atteignant son niveau le plus bas depuis quatre mois, tout en restant soutenue.

Le taux de chômage au Royaume-Uni a quant à lui légèrement augmenté à 4,4% lors de la période de trois mois achevée fin décembre, selon l'Office des statistiques nationales (ONS).

Les reventes de logements en janvier aux Etats-Unis sont également attendues.

Sur le front des valeurs, Atos perdait 5,50% à 115,05 euros. Le géant de l'informatique français n'a pas convaincu les investisseurs après avoir pourtant atteint ses objectifs financiers pour l'année 2017, avec une croissance équilibrée sur l'ensemble de ses activités.

Accor SA gagnait 2,35% à 46,52 euros, profitant d'un bénéfice net en forte hausse pour l'année 2017, marquée par une ouverture "record" de 301 hôtels et 51.413 chambres en 2017.

Eramet décollait de 13,50% à 128,60 euros, tiré par des résultats supérieurs aux attentes pour l'année 2017 qui a vu le groupe métallurgique et minier renouer avec les bénéfices.

Metropole Television (M6) gagnait pour sa part 7,04% à 23,72 euros après avoir publié mardi un bénéfice net en progression de 3,7% à 158,4 millions d'euros pour 2017, porté par de bonnes recettes publicitaires et l'intégration du pôle RTL radio en fin d'année.

Nexity prenait 6,11% à 50,40 euros, fort de l'annonce mardi d'un dépassement de "tous (les) objectifs" en 2017 et de la réalisation d'un bénéfice net de 186 millions d'euros, en hausse de 33%.