Grève du 23 mars: Air France propose des ajustements de salaires
13 March 2018
AFP
0 Commentaire
Partager

Grève du 23 mars: Air France propose des ajustements de salaires

La direction d'Air France est "prête à négocier un mécanisme" pour rattraper une baisse de pouvoir d'achat des personnels dont le salaire aurait évolué "moins vite que l'inflation", a-t-elle annoncé mardi en demandant la levée du préavis de grève déposé pour le 23 mars.

La direction d'Air France est "prête à négocier un mécanisme" pour rattraper une baisse de pouvoir d'achat des personnels dont le salaire aurait évolué "moins vite que l'inflation", a-t-elle annoncé mardi en demandant la levée du préavis de grève déposé pour le 23 mars.

Onze syndicats, tous métiers confondus, ont appelé à une grève le 23 mars pour exiger une revalorisation des grilles salariales de 6%, censée rattraper la perte de pouvoir d'achat subie depuis la dernière augmentation générale en 2011.

Selon un communiqué d'Air France, la direction a reçu mardi les organisations réunies en intersyndicale.

"La direction a rappelé que la situation économique et financière de la compagnie, dans un environnement concurrentiel particulièrement agressif, rendait cette augmentation générale impossible sans compromettre sa stratégie de croissance, d'investissement et de reprise des embauches", selon le texte.

"Dans un souci d'ouverture et de dialogue, et dans le contexte d'ouverture des Assises du transport aérien (le 20 mars) pour lesquelles l'entreprise et ses salariés doivent afficher une position unie pour faire valoir leurs arguments dans les débats, la direction s'est déclarée prête à négocier un mécanisme d'ajustement salarial pour rattraper la baisse de pouvoir d'achat des personnels dont le salaire individuel de 2017 comparé à celui de 2011 aurait augmenté moins vite que l'inflation sur la même période", précise-t-elle.

La direction a demandé la levée du préavis de grève et a indiqué être prête à ouvrir des négociations dans les plus brefs délais.