En 1978, le Maroc était dans une impasse politique, le RNI a été créé pour constituer une alternative. Comme il l’a fait à sa création, le RNI s’en retourne aujourd’hui vers ceux qui ne se retrouvent plus dans l’offre politique actuelle. L’action, la politique de proximité et l’intérêt du citoyen avant tout, c’est désormais le credo du RNI «new age».

Les migrants subsahariens sont de plus de plus nombreux dans les rues des grandes villes. Ils sont jeunes, parfois mineurs, et s’exposent aux risques de la rue. La majorité ambitionne de partir en Europe ; la régularisation de leur situation au Maroc reste un plan «B».