En annulant une dizaine de sièges pour corruption électorale, le Conseil constitutionnel donne le ton. L’encadrement juridique des finances des partis et des dépenses électorales présente encore plusieurs lacunes. Des futurs candidats appellent déjà au relèvement du plafond des dépenses, d’ailleurs, souvent, largement dépassé.

L’Orchestre philharmonique du Maroc (OPM) célèbre la Fête de la musique en plein air à Casablanca, Rabat et Agadir. Un répertoire de choix est au programme.

Des astreintes seront prononcées à l’encontre des clubs qui ne se conformeront pas à la loi. Le FUS, le WAC et le RCA prêts à jouer le jeu. Mise à niveau juridique, organisationnelle et comptable : les clubs sont face à un gros chantier.